Actualité
Accueil
Le Club (entrainements, encadrement, comité)
Le Tir Subaquatique
La Compétition
Les Records
Pêche S/Marine
Les Photos
Actualité
Les Inscriptions
Le Calendrier
Les Liens
Trophée des Champions
Retrouvez les photos et les vidéos de la Coupe de France d'apnée
Contact
La recette du Trophée des champions (par Fabrice Beder et JOS)

Voir la vidéo

Pour faire un bon trophée des champions, n’importe quel simple préparateur de manifestation sportive vous dirait, il faut un trophée et des champions. Mais un orfèvre en la matière souhaiterait un peu plus d’éléments pour offrir une manifestation de qualité, une source de plaisir pour toutes celles et tout ceux qui la vivent de près.

Prenez d’abord un bon lieu, un bassin, celui de la piscine Paul Asseman, bassin olympique habitué des événements aquatiques. Vous y ajoutez une décoration attrayante, du matériel, beaucoup de matériel. De la vidéo, avec des caméras au bord des bassins, et d’autres sous-marines pour être au cœur de l’événement, une régie de réalisation et des écrans géants pour permettre au public de suivre l’intégralité des épreuves.

Dans le bassin, plongez une quinzaine de nageurs expérimentés, classés en staff de sécurité, pour amener de la couleur rajoutez leur un joli bonnet rouge. Enfin parmi les éléments indispensables pour la réussite de la manifestation, ajoutez maintenant des compétiteurs, une soixantaine. A vous de faire le bon choix, du produit local : des membres du club apnéaquatir, du produit régional : de Lille et d’Amiens, du national avec les représentants des clubs de l’est, de la région parisienne et de la cote d’azur.

Enfin, et c’est là que votre recette va prendre toute sa saveur, apportez à votre manif. du produit rare, de la qualité avec des champions du monde de la discipline, français s’il vous plait. Stephane Mifsud, 4 fois recordman en apnée statique et dynamique, Guillaume Néry, double recordman d’apnée en poids constant et en parrain, loïc Leferme, plusieurs fois recordman d’apnée en profondeur absolue.

Après, il y a le savoir faire, l’envie de mélanger le tout pour un résultat de qualité….

Pour un bon déroulement, il faut alterner les épreuves, meilleur gage d’intérêt… Première situation, l’apnée statique. Oubliée la théorie de la poussée d’archimède, « tout corps plongé dans un liquide subit une poussée verticale, dirigée de bas en haut égal au poids du fluide déplacé » ici il faut rester statique, sans respirer,le plus longtemps possible ….

Et cette pratique demande beaucoup de préparation

A l’image de Muriel Desroy qui réalise une apnée de 4 m 04 secondes et de Stéphane Ducrocq qui bat son record avec 4 m 57s, les dunkerquois offrent les premières saveurs.

Quand on y rajoute les apports de grande qualité comme Stéphane Mifsud avec 7 minutes 38, l’effet est garanti.

Après cette première partie, très calme, très zen, les choses s’accélèrent un peu. De l’apnée statique on passe à l’apnée dynamique. Autre variante de la discipline : l’idée est la même, être sous l’eau sans respirer ce à quoi on ajoute la notion de distance.Il faut en effet parcourir le plus de mètres possible dans ce bassin de 25m …

Les distances parcourues oscillent entre 60 et 160 m, cerise sur le gâteau, le record de France féminin en nage sans palme est battu par la parisienne Sandra Piovanacci, nouveau record : 100 m

La suite est du même acabit, en exhibition, deux épreuves sont ajoutées. La première sous forme de relais. Trois nageurs doivent parcourir 15 fois 50 m, toujours en apnée, bien sur, à raison de 5 relais par personne. Juste le temps de récupérer, et on enchaîne avec une course de 16 fois 50m, 32 longueurs de 25m à faire bien sur sous l’eau et seul !

A la fin, vous obtenez donc, après ces exploits humains, un superbe trophée, qui a mis en valeur des champions du monde mais aussi des champions locaux, au delà de la compétition, chaque participant a mis tout en œuvre pour se dépasser dans une discipline qui le passionne

Le public y a trouvé son compte. Une soirée proposée par le club dunkerquois, apnéaquatir pour découvrir l’apnée, sous plusieurs formes, dans une ambiance zen, décontractée et à certains moments surchauffée.

Une manche de la coupe AIDA France, Association Internationale pour le Développement de l’Apnée.

Pour bien réussir une recette dunkerquoise, il ne faut surtout pas oublier que tout doit se finir en musique, une petite chanson ou un petit bal du carnaval, et tout le monde est heureux.

Trophée des Champions
Stage d'apnée en méditérranée
Nautilus -15
Championnat de France de tir subaquatique 2005
Téléthon 2006
Formation de moniteurs
Au revoir Loic
essai
Championnat de France
Championnat Régional de tir subaquatique

© Apneaquatir Dunkerque - Email : [email protected]