Un Baptême pas comme les autres

Le vendredi 21 novembre a eu lieu un évènement original au sein de la piscine Paul Asseman : Un baptême d’apnée pour non-voyants. Odile et Jacques, les deux héros de cette soirée, ont pu goûter aux joies de l’apesanteur et de la glisse, encadrés par des membres du club, enthousiastes à l’idée de partager leur passion.

C’est à Eugénio que nous devons l’initiative de cette rencontre. Membre de l’association carnavalesque et philanthropique Les Kakernesches, et moniteur fédéral d’apnée au sein d’Apnéaquatir, Eugénio a pris contact avec l’Association Des Aveugles de Dunkerque afin de présenter et de préparer cette première.

 

 En effet, si faire un baptême d’apnée peu paraître simple, il faut bien comprendre le travail de préparation que celui-ci a nécessité : dans l’eau, le principal sens que nous utilisons, c’est la vue. Certes, nous continuons d’entendre, mais les sons sont déformés et nous ne parvenons plus à savoir d’où ils proviennent ni quelle en est la cause. De plus, la piscine Paul Asseman était un environnement totalement nouveau, inconnu. Eugénio a donc rencontré les volontaires de l’Association Des Aveugles de Dunkerque à plusieurs reprises pour leur expliquer ce qu’était l’apnée, leur présenter l’encadrement, les matières et les équipements rencontrés. Il a également fallu préparer l’équipe d’encadrement, lui expliquer le déroulement de la séance, lui faire comprendre les attentes et les appréhensions, le rôle de chacun dans l’organisation.

Avec une telle préparation, l’évènement devait se dérouler sans anicroche, allant au-delà même de nos espérances : Odile a pu évoluer en quasi-autonomie les palmes aux pieds, sous la surface pour une traversée de plus de vingt mètres, guidée par la main par un encadrant qui avait bien du mal à tenir l’allure imposée par cette sportive ! Avec un bassin plus long, Odile établissait un nouveau record de distance d’apnée dynamique…
Cette séance fut un évènement très sympathique où chacun a beaucoup appris de l’autre. Osons imaginer l’accès à la découverte des fonds de faibles profondeurs, des sentiers « tactiles », où l’on pourrait découvrir la faune et la flore marine d’une nouvelle manière, en sécurité totale… Cette expérience de découverte fut exceptionnelle, et nul doute que ces baptêmes se renouvelleront!